Respirer, est-ce encore bien vivre ?

Dublin Core

Description

Respirer, est-ce encore bien vivre ? C’est la question que nous allons poser, en compagnie de nos invités, Robert Barouki, toxicologue, directeur de l'unité INSERM « pharmacologie, toxicologie et signalisation cellulaire »,co-auteur du livre Toxique ? Santé et environnement : de l’alerte à la décision , paru chez Buchet-Chastel. Avec par téléphone, depuis Genève, le Dr Maria Neira, directeur du Département Santé publique et environnement à l'Organisation Mondiale de la Santé, à Genève depuis septembre 2005, ancienne Vice Ministre de la Santé et Présidente de l’Agence espagnole de Sécurité sanitaire des Aliments au Ministère espagnol de la Santé. Et en duplex de nos studios de Quimper (France Bleue Breizh Izel) , nous serons pour en parler en compagnie de Gérard Borvon, ancien enseignant de physique-chimie en lycée et formateur en histoire des sciences à l'IUFM de Bretagne. Il est l’auteur de Respirer tue. Agir contre la pollution de l'air Lemieux éditeur.

Puis en seconde partie dans "Les échos de la terre", retour d'expérience sur le thème des effets de la pollution sur les oiseaux avec Guilhem Lesaffre, membre du conseil d’administration de la LPO et aussi président du Centre Ornithologique d'Ile de France (CORIF) naturaliste passionné par les oiseaux, il pratique l'ornithologie de terrain depuis plus de quarante ans, surtout en France mais également en Europe et à travers le monde.

Creator

Publisher

France Culture
De cause à effets, le magazine de l'environnement

Date

Format

Language

Type

Coverage

France

Sound Item Type Metadata

From

Aurélie Luneau
obert Barouki, toxicologue, directeur de l'unité INSERM « pharmacologie, toxicologie et signalisation cellulaire »,co-auteur du livre Toxique ? Santé et environnement : de l’alerte à la décision , paru chez Buchet-Chastel
Dr Maria Neira, directeur du Département Santé publique et environnement à l'Organisation Mondiale de la Santé, à Genève depuis septembre 2005, ancienne Vice Ministre de la Santé et Présidente de l’Agence espagnole de Sécurité sanitaire des Aliments au Ministère espagnol de la Santé
Gérard Borvon, ancien enseignant de physique-chimie en lycée et formateur en histoire des sciences à l'IUFM de Bretagne. Il est l’auteur de Respirer tue. Agir contre la pollution de l'air Lemieux éditeur
Guilhem Lesaffre, membre du conseil d’administration de la LPO et aussi président du Centre Ornithologique d'Ile de France (CORIF)

Transcription

Rapports, études et lois :

- Un rapport exclusif publié aujourd’hui par Public Eye révèle comment les négociants suisses en matières premières profitent des faibles standards en Afrique pour produire, livrer et vendre des carburants à haute teneur en soufre, interdits en Europe. Par ces pratiques illégitimes, ces sociétés contribuent à l’explosion de la pollution de l’air dans les villes africaines et nuisent à la santé de millions de personnes. Dans une pétition adressée à Trafigura, Public Eye et ses partenaires africains demandent au géant genevois de s’engager à ne vendre que des carburants conformes au standard européen partout dans le monde. Association Public eye, 15/09/2016

Lire le rapport : Les négociants suisses inondent l’Afrique de carburants toxiques

- L’OCDE a publié un rapport qui fournit une évaluation approfondie des conséquences économiques de la pollution de l'air extérieur pour les décennies à venir. Le rapport porte l’accent sur les impacts touchant la mortalité, la morbidité, et les changements dans les rendements des cultures qui ont été causés par des concentrations trop élevées de polluants. Les conséquences économiques de la pollution de l'air extérieur… Le rapport montre des projections de décès prématurés causés par la pollution de l'air extérieur au niveau mondial et régional pour 2015-2060, ainsi que les conséquences l'augmentation des maladies et la diminution des rendements agricoles. Les impacts marchand de la pollution de l'air extérieur devraient conduire à à d'importants coûts économiques illustrés au niveau régional et sectoriel. Enfin, le rapport prévoit d'énormes coûts sociaux par an au niveau mondial si les gouvernements ne mettent pas en oeuvre des politiques plus strictes.

Lire le rapport en ligne : Les conséquences économiques de la pollution de l'air extérieur, publié le 09 septembre 2016

- Loi sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie dite également Loi LAURE ou Lepage du 30 décembre 1996 reconnait à chacun le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé.

Lire la Loi LAURE sur Légifrance

- L’OMS a publié une étude évaluant le coût des maladies et mortalité de la pollution de l’air aux économies européennes de à 1,6 billion d’USD par an. « Il est rentable d'atténuer les effets de la pollution de l'air sur la santé. Les bases factuelles dont nous disposons donnent aux décideurs de l'ensemble des pouvoirs publics une raison impérieuse d'agir. Si différents secteurs s'unissent dans cette lutte, nous sauverons plus de vies, mais nous obtiendrons aussi des résultats qui vaudront des sommes d'argent exorbitantes », déclare le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l'OMS pour l'Europe. À lui seul, le coût économique des décès représente plus de 1,4 billion d'USD. En ajoutant encore 10 % à ce montant pour représenter le coût des maladies provenant de la pollution de l'air, on obtient un total de près de 1,6 billion d'USD.

Lire le rapport (en anglais) : Economic cost of the health impact of air pollution in Europe: Clean air, health and wealth, 2015

- Un rapport de l’OCDE sur le coût de la pollution de l'air et l’impact sanitaire du transport routier : La pollution de l’air extérieur tue plus de trois millions de personnes dans le monde chaque année, et elle est à l’origine de problèmes de santé, allant de l’asthme aux maladies cardiovasculaires chez un plus grand nombre de personnes encore. Pour les pays de l’OCDE ainsi que pour la Chine et l’Inde, le coût de ces impacts est estimé à 3 500 milliards USD par an en termes de mortalité et de morbidité, et la tendance est à la hausse… Ce rapport démontre que les impacts sanitaires de la pollution de l’air sont approximativement quatre fois plus élevés, et leurs coûts économiques considérablement plus importants, que les évaluations précédentes.

Lire le rapport en ligne : Le coût de la pollution de l'air. Impacts sanitaires du transport routier, OCDE, octobre 2014

- La Banque Mondiale a publié une étude qui vient souligner le fardeau que fait peser la pollution de l’air sur l’économie mondiale. « La pollution atmosphérique a pour conséquences de menacer le bien-être des populations, de porter atteinte au capital naturel et matériel, et de limiter la croissance économique. Avec cette étude, qui chiffre les coûts économiques de la mortalité prématurée liée à ce fléau, nous espérons trouver un écho chez les décideurs et faire en sorte que l’on consacre davantage de ressources à l’amélioration de la qualité de l’air. Avec des mesures de lutte contre la pollution urbaine et des investissements dans des sources plus propres d’énergie, nous pouvons parvenir à réduire les émissions de particules dangereuses, ralentir le changement climatique et, par-dessus tout, sauver des vies », indique Laura Tuck, vice-présidente de la Banque mondiale pour le développement durable.

Lire l’étude (en anglais) : The Cost of Air Pollution, Strengthening the Economic Case for Action, The World Bank and Institute for Health Metrics and Evaluation, University of Washington, Seattle, 2016

--------------------------------------------------------------------------------------------------

- Vidéos :

- Un petit film-documentaire de Jean-Paul Jaud : dans un petit village français au pied des Cévennes, le maire a décidé de faire face, a décidé de réagir en faisant passer la cantine scolaire en Bio. Ici comme ailleurs la population est confrontée aux angoisses contre la pollution industrielle, aux dangers de la pollution agro chimique. Ici commence un combat contre une logique qui pourrait devenir irréversible, un combat pour que demain nos enfants ne nous accusent pas.

Duration

25.09.2016

Bit Rate/Frequency

128 KBits/s

Location

Rating

Files

FranceCulture.png

Citation

Steve Zissou, “Respirer, est-ce encore bien vivre ? ,” Library, accessed November 18, 2018, http://owlswatch.net/docs/items/show/287.

Output Formats

Embed

Copy the code below into your web page