Contrat Social du Rojava

Dublin Core

Description

Lorsque la guerre civile syrienne débuta en 2011, les partis kurdes syriens refusèrent de prendre parti. Lorsque les forces armées du gouvernement syrien se replièrent au milieu de l'année 2012 pour combattre ailleurs les rebelles essentiellement arabes, les groupes kurdes ont graduellement pris le contrôle de leur territoire 5. Le 12 juillet 2012, les deux principales alliances politiques au Rojava, le Parti de l'union démocratique (PYD) et le Conseil national kurde (KNC) instituèrent le Conseil suprême kurde (KSC) à titre d'instance fondamentale de gouvernance des trois cantons autoproclamés d'Afrine, de Kobané et de Djézireh. Un comité fut mis sur pied pour rédiger une constitution transitoire6. Le PYD et son bras armée, les Unités de protection du peuple (YPG) en sont la force dominante5. Le PYD essaya d'établir une gouvernance à parti unique en novembre 20136 mais, en janvier 2014, il donna son accord pour former un gouvernement de coalition avec le KNC5.

Creator

Language

Coverage

Kurdistan autonôme (Rojava)

Text Item Type Metadata

From

Parti de l'union démocratique (PYD)

Location

Files

Rojava_ContratSocial.pdf

Collection

Citation

Steve Zissou, “Contrat Social du Rojava,” Library, accessed June 20, 2019, http://owlswatch.net/docs/items/show/512.

Output Formats

Document Viewer

Embed

Copy the code below into your web page